Actualité de l’industrie

Restez branchés sur toutes les nouvelles de l’industrie du véhicule électrique !

Abonnez-vous à notre infolettre

Informer les consommateurs et faire connaître les artisans de cette industrie est au coeur de nos préoccupations. Abonnez-vous à notre liste d’envoi et soyez à l’affût des événements et des nouveautés qui concernent la mobilité électrique.

Faites-nous parvenir vos nouvelles

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos communiqués, et ce, gratuitement. Vous offrez un nouveau produit ou service, vous organisez un événement, vous faites des nouvelles acquisitions, vous décrochez de nouveaux contrats, vous avez des nominations de personnel ou autres, n’hésitez pas, vos nouvelles nous intéressent ! Suggérez-nous une nouvelle. 

Pour les professionnels de l'industrie, rejoignez votre marché en vous donnant une visibilité sur nos plateformes. Cliquez pour télécharger la carte de tarifs.
samedi 11 août 2018

La STM opte pour des bus électriques chinois

La soumission du constructeur québécois Lion jugée non conforme aux normes.

2,6 millions $ au constructeur chinois BYD (Build Your Dreams) pour l’acquisition de quatre bus électriques de 30 pieds.

La Compagnie Électrique Lion de Saint-Jérôme a également déposé une soumission, mais celle-ci « a été jugée non recevable, car elle ne répondait pas à tous les critères de l’appel d’offres », a indiqué au Journal une porte-parole de la STM, Amélie Régis. Le bus LionM de l’entreprise ne mesure que 26 pieds.

Nova Bus et TM4, une filiale d’Hydro-Québec, ont récemment présenté une soumission à la Société de transport de Laval pour des bus électriques à recharge rapide, mais ils se sont abstenus dans le cadre de l’appel d’offres remporté par BYD à Montréal. La STM exploite déjà trois bus électriques de 40 pieds construits par Nova Bus/TM4 sur la ligne Monk, dans Notre-Dame-de-Grâce.

Violation de brevets

La commande de la STM fait suite à celle placée au printemps par le Réseau de transport de Longueuil pour cinq bus électriques BYD de 30 pieds. Tout indique que les quatre bus BYD de la STM seront mis en service sur la ligne 212 (Sainte-Anne-de-Bellevue).

La STM et le RTL ont fait fi du fait qu’Hydro-Québec soupçonne BYD d’avoir violé certains de ses brevets, comme l’a rapporté La Presse en mai.

Lire la suite sur journaldemontreal.com

 

<< Retour aux nouvelles

+ Partager