Actualité de l’industrie

Restez branchés sur toutes les nouvelles de l’industrie du véhicule électrique !

Abonnez-vous à notre infolettre

Informer les consommateurs et faire connaître les artisans de cette industrie est au coeur de nos préoccupations. Abonnez-vous à notre liste d’envoi et soyez à l’affût des événements et des nouveautés qui concernent la mobilité électrique.

Faites-nous parvenir vos nouvelles

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos communiqués, et ce, gratuitement. Vous offrez un nouveau produit ou service, vous organisez un événement, vous faites des nouvelles acquisitions, vous décrochez de nouveaux contrats, vous avez des nominations de personnel ou autres, n’hésitez pas, vos nouvelles nous intéressent ! Suggérez-nous une nouvelle. 

Pour les professionnels de l'industrie, rejoignez votre marché en vous donnant une visibilité sur nos plateformes. Cliquez pour télécharger la carte de tarifs.
jeudi 28 mars 2019

La voiture électrique fera-t-elle vraiment perdre des milliards à l’Etat ?

Nous avons publié, il y a quelques jours, un article intitulé « La fin du moteur à combustion interne coûtera des centaines de milliards, » lequel a généré plusieurs commentaires auprès de la rédaction.  Nous vous soumettons ici aujourd'hui un autre article qui remet en perspective cette première vision en venant, entre autres, le contredire. Nous vous posons la question suivante: Selon vous, lequel de ces deux articles est le plus près de la vérité?

Un rapport parlementaire présenté le 20 mars est catégorique : la voiture électrique ferait perdre plusieurs dizaines de milliards d’euros à l’état à l’horizon 2040. Une analyse largement partagée dans les médias, mais peu contrastée. En effet, elle ne considère aucun des avantages sanitaires et économiques que la transition pourrait apporter.

Les grands changements font peur. La révolution technologique qu’incarne le passage de la mobilité carbonée à la mobilité « propre » n’échappe pas aux angoisses habituelles. S’il est légitime d’analyser les différentes options pour changer de paradigme, l’urgence climatique et sanitaire impose de ne pas traîner.

Un long rapport de la députée Huguette Tiegna et du sénateur Stéphane Piednoir remis le 20 mars explore « Les scénarios technologiques permettant d’atteindre l’objectif d’un arrêt de la commercialisation des véhicules thermiques en 2040 ». Un document qui reconnaît la nécessité de la transition tout en interpellant sur la baisse des recettes fiscales liées à la vente d’hydrocarbures.

Lire la suite sur automobile-propre.com et n'hésitez pas à répondre à notre question après avoir lu les deux articles dont il est question.


<< Retour aux nouvelles

+ Partager